définition du salarié 2.0

Pour moi, l’entreprise 2.0 c’est un mot marketing pour parler de « l’entreprise ouverte » ou « entreprise transparente », dans le sens où elle casse ses barrières pour communiquer, partager et collaborer avec son écosystème externe et interne.

Un salarié 2.0, à mes yeux c’ est pareil. J’ai sorti ce terme dans un commentaire sur le blog de Bertrand suite à la présentation de Pascal sur l’entreprise 2.0. C’est un salarié « ouvert » ou « transparent » dans le sens où il casse les barrières présentes physiquement et temporellement dans son écosystème. Il casse les barrières entre son lieu de travail et son domicile ou même les restaurants, chez des amis, etc…
Il casse les frontières psychologiques entre la pause à la machine à café et les moments de « travail effectif » (ça m’a toujours fait rire ce terme) à son poste.
il casse les barrières car son travail sont des activités qui lui plaisent, qui lui apportent un enrichissement de ses compétences, qui lui font assimiler des connaissances. (On est en plein dans l’économie de la connaissance, là)
Le salarié 2.0 considère que son travail fait partie de sa vie, et qu’il lui apporte autre chose que de l’argent pour vivre. On pourrait alors reparler du fait qu’on ne rémunère plus un salarié 2.0 comme un salarié 1.0… J’ai écrit ce billet en 15 minutes, si ça vous tente je pousserai la reflexion et la rédaction pour constituer quelque chose de plus construit, mais là je suis normalement en période de « travail effectif » …. 😉

Publicités

3 réponses à “définition du salarié 2.0

  1. (Clien d’oeil)
    Le salarié 2.0… Pff, déjà dépassé Emilie !
    On en est déjà au Bébé 2.0) http://blog.gs.free.fr/?p=19
    Comme quoi le temps passe vite… Et nos entreprises seront-elles capables de formuler des propositions innovantes assez vite pour que Philémon passe du stade de bébé 2.0 à celui de salarié 2.0 ?

  2. Un bébé 2.0 … C’est plutôt des parents 2.0… Ma mère m’a envoyé l’adresse du blog qu’elle a fait sur son chien, et ce n’est pas un chien 2.0 …. ( Je ne fais absolument pas du tout l’amalgame entre un chien et un bébé !! )

    Ce que je veux dire, même si mon exemple est maladroit, c’est que c’est l’auteur du blog qui est « 2.0 » dans le sens où il souhaite s’ouvrir et partager avec les autres, et qui de mieux que d’utiliser le réseau Internet pour ça, et un blog parce que c’est bien pratique, à l’origine c’est même fait pour ça : partager.

    Ce bébé est vraiment très mignon, mais sûrement que lorsqu’il aura l’âge et l’envie de lire son blog, il le considérera comme on considère aujourd’hui un album photo-souvenir….

    Pour ce qui est des entreprises, j’espère pour elles, mais j’en suis sûre, que lorsqu’elles se rendront compte de la compétitivité et de la valeur ajoutée à considérer leur capital immatériel / humain, le bébé 2.0 sera un salarié >2.0 très heureux…

  3. Sympa ton idée du salarié > 2.0 !
    J’espère que ce sera le cas, et qu’on sera vraiment dans un « monde plat »… Un livre passionant à proposer aux passionnés de l’ouverture et du partage : « The world is flat » de Thomas L Friedman

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s