Notebook resume

Je fais du tri dans mon netvibes, qui me servait de fourre-tout pendant longtemps. Je les replace donc ici. Si vous savez d’où provient cet extrait, je serai ravie de retrouver le lien …

« huit causes d’échecs du Knowledge Management. En voici quelques-unes.

K-ware, le progiciel miraculeux. Dans ce cas, les projets échouent parce que les entreprises, obnubilées par le concret et le palpable, réduisent le Knowledge Management à sa dimension technologique.

K=mc2 ou la connaissance en équations. Un expert brillant chercheur universitaire a mis au point une méthode de modélisation des connaissances tellement géniale… que personne ne la comprend.

– Le Kdisc ou le cerveau en disque dur. L’échec est dû ici à une méprise: celle de croire que la totalité de l’expérience acquise par un être humain peut être codifiée et capitalisée dans des bases, recueils ou autres livres de connaissance.

– Le Kacou, alias Kcoût. Echec bien connu de la GED (Gestion électronique documentaire) en son temps, il consiste à faire de la capitalisation une corvée obligatoire (…) sans jamais donner du sens ou relier la démarche à la création de valeur. La démarche est alors vue comme un centre de coût : elle vient diminuer la productivité et les marges. »

Publicités

2 réponses à “Notebook resume

  1. C’est peut-être ça que tu cherches : http://www.journaldunet.com/solutions/0305/030520_chro_lombard.shtml

    En tous cas, merci d’avoir posté l’extrait, c’est super intéressant !

  2. Oui Myriam, c’était bien ça, merci beaucoup !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s