Le buzz des bugs

La correction d’un bug peut provoquer la réparation de 10 autres, selon où il se situe dans le processus d’utilsiation du logiciel. Les experts produit peuvent expertiser le bug en determinant où il se situe. Cette localisation permet de prioriser la correction des bugs, selon leur « risque » (conséquences sur le produit) et leur « charge » (très difficile à corriger à correction très simple). Ces deux données pourraient être représentées par une abscisse et une ordonnée. Et un beau tableau serait constitué ensuite. Il serait vraiment pertinent qu’un outil de support existe avec ce service de vue cartographique des bugs. Cela aiderait bcq ET pour le client (qualité de traitement du fournisseur), ET pour l’éditeur (meilleure productivité). Si vous connaissez un tel outil, prevenez-moi 🙂

Publicités

Une réponse à “Le buzz des bugs

  1. Dans l’industrie ils utilisent ce principe dans le développement des produits ou l’analyse de problèmes qualités notamment via la méthode AMDEC – analyse des modes de défaillances, de leurs effets et de leur criticités – avec un système de pondération des différents aspects.

    Peut être existe t’il de ce coté là des outils informatiques permettant de modéliser les risques ou de les cartographier…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s