le rôle du manager

J’ai fait le plein de lectures ces derniers temps, en commençant par ce bouquin « manager son équipe au quotidien ».

bookmanagerequipe.jpg Il est vraiment interessant, pragmatique comme j’aime, ne part pas dans des longs discours théoriques sans interêt. Je le conseille à tout manager pour se rafraîchir la mémoire sur les bases du management. Il se présente comme des conseils sur des actions comme la conduite d’entretien, la motivation, etc…

Le fil rouge de livre se résume à cette citation : « la clé du fonctionnement efficace d’une organisation est la responsabilité individuelle ». (Mintzberg).

Que rajouter de plus ? On retrouve l’idée que ce sont les hommes qui sont la source d’une organisation efficace, et pas les outils ou les procédures. Je comprends de plus en plus pourquoi les métiers RH et KM se rapprochent de celui des DSI …

La gestion des systèmes d’information des entreprises passent par un réseau informatique, mais le plus riche réseau d’information est le réseau humain.

Le rôle du manager est vraiment de mettre en place toutes les dispositions nécessaires et suffisantes à son équipe pour identifier, capitaliser et valoriser ce réseau, car il est facteur de performance.

Les nouveaux outils collaboratifs font partie des dispositions possibles. Ils sont donc des supports à la gestion de la communication humaine. Mais ils ne sont que des « coquilles vides » plus ou moins adaptées à contenir de la connaissance.

Le manager ne doit pas faire s’adapter son équipe à un contexte, mais proposer un contexte adapté à l’équipe. Car  »
plus ils auront leur « mot à dire », plus ils adhéreront aux objectifs, et plus le travail deviendra « leur travail ». »

le rôle du manager, c’est organiser et accompagner le travail de son équipe.

Publicités

9 réponses à “le rôle du manager

  1. Heu…on parlait de confiance tout à l’heure ? Ca tombe bien je suis en train d’écrire sur un sujet similaire….

  2. Oui, en écrivant ce billet je me suis aperçue qu’on retrouve pas mal de thèmes. J’ai essayé de ne pas partir dans tous les sens. Cette citation est vraiment bien.
    J’attends ton billet avec impatience…

  3. je n’ai pas eu encore l’occasion de lire ce bouquin, mais il semble tres intéressant! car finallement, un bontravail en entreprise relève essentiellement d’un manager…!

  4. Pour rejoindre ce que dit Kamak, dans les entreprises où le fonctionnement est encore très largement hiérarchique et pyramidal, le manager est une pièce maitresse dans le bon fonctionnement de son service : autonomié, responsabilité, motivation, implication, satisfaction, encouragement, sanction, beaucoup d’éléments relèvent plus ou moins directement du manager.
    Dans l’avenir le bon manager pourrait être celui capable de s’effacer au profit d’une certaine intelligence collectice que les SI et outils collaboratifs favorisent. Le manager serait alors le garant du bon fonctionnement global de son service, sans être perpétuellement le hiérarchique référent… Un peu comme dans les organisations matricielles efficaces, où c’est le projet qui définit le rôle qu’on occupe.

  5. Oui, le mode projet permet en plus de découper les objectifs pour les rendre plus accessibles et motivants pour les salariés.
    L’esprit d’équipe est plus facilement intégrable également.
    Je ne vois pas beaucoup de défaut au mode projet en fait. A part la gestion du portefeuille de projets, avec leurs interdépendances, etc…. là c’est un vrai métier de gestionnaire, mais pas forcément de manager.

  6. je viens de lire cet extrait qui fort enrichissant et je voudrais savoir comment le manager doit s’organiser ou doit organiser son équipe pour un développement de son entreprise ?

  7. Ta question est très vague Malick : le style de management dans une entreprise influe sur le développement de l’entreprise, et vice et versa. Les besoins en management seront différents selon la stratégie de développement de la société.

  8. Etre manager c’est vraimant assurer une grande responsabilité ensemble encadrons aussi nos assistants pour qu’eux aussi deviennent comme nous.

  9. M. Yacouba c’est vraiment raisonnable de dire cela mais le manager est aussi confronté aux phénoménes sociaux et environnementaux…à cet effet je pense qu’il faut des réformes adaptées à un tel systéme pour arriver aux meilleurs résultats. Ces réformes doivent etre le rapport de l’équipe dans sa composition (tous les membres): c’est la question de qui peut et qui sait car la société et l’environnement sont ici deux paramétres à plusieurs inconnus chacun et qui nécessitent une grande réflexion…….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s