Le club des 5… innovateurs

08_le_club_des_5.jpg Vous connaissez le club des 5 ? C’est une série de romans policiers qui racontent les aventures d’un groupe de quatre enfants et leur chien Dagobert qui jouent les détectives pendant leurs vacances.

Je reviens encore sur un autre aspect du livre de François Jakobiak, « de l’idée au produit », avec son idée des innoclubs. J’étais très fière lorsque j’ai lu ce chapitre, car j’avais par moi-même déjà pensé à cela : créer des clubs d’innovation (3 à 6 personnes), qui correspondent à des groupes de reflexion sur des thèmes de R&D de l’entreprise.

« L’innovation est un sport d’équipe » :

  • les qualités et défauts propices à l’innovation ne sont que très rarement en un seul homme. C’est pourquoi la constitution d’un groupe aux profils divers est une solution de rassembler les bons « ingrédients »
  • S’ouvrir, rebondir sur des idées et visions auxquels nous n’avions pas pensé, est une source d’inspiration indéniable.

La particularité de ces groupes est qu’il est un mélange de toutes les personnes de l’entreprise : hiérarchie, service, âge, etc… désireuse de participer au à la recherche & innovation de leur entreprise.

Côté pratique, je trouve très intéressante l’idée suivante : partager le temps de réunion entre la direction et le salarié : chacun offre la moitié du temps. Ex : Si le salarié termine ses journées à 17h, les réunions d’innoclub seraient de 16 à 18h.
Avec l’émergence des barcamps en France, je n’ai pas pu m’empêcher d’en voir un rapprochement. C’est quasiment le300px-barcamp2005-ioerror-01.jpg même principe, à part que les innoclubs sont intra-entreprise, et qu’ils se réunissent régulièrement. …

La désignation de thèmes de reflexion à un groupe, associée à la participation volontaire des personnes constituant l’innoclub peut être l’opportunité de discerner des ensembles de connaissances internes qui pourront se développer… Et là, vous ne pensez pas à un autre concept ?
Les communautés de pratique ont en commun avec les innoclubs les centres d’interêts, la reflexion régulière d’ un thème défini, et la montée d’un pôle de compétence via l’enrichissement dû au partage des connaissances.

C’est également l’occasion de parler de réseaux sociaux verticaux internes à l’entreprise… En dehors du terme complet, c’est le mot « social » sur lequel je souhaite mettre l’accent : il est indissociable à la puissance du système d’information de l’entreprise.

Au final, mixez le tout, et vous aurez un beau concept de développement de l’innovation.

Je résume :

nom : les clubs (je préfère enlever le « inno », pour pouvoir ajouter autre chose et donner plus d’identité à chaque club. Par exemple : ergoclub pour le club travaillant sur l’ergonomie.)

Principe :

  • Liste : Une liste de grands thèmes de R&D a été préalablement dressée et validée par la direction. La liste est diffusée en interne : les personnes souhaitant travailler sur un ou des thèmes peuvent s’inscrire au club correspondant.
  • Inscription : Les personnes peuvent s’incrire librement aux clubs de reflexion, dans la limite des places disponibles. Au besoin, créer plusieurs clubs pour un même thème. Ou découper le thème en plusieurs sous-thèmes.
  • Organisation : Chaque club peut définir sa façon de travailler, en respectant nénanmoins des contraintes de production ou autre définies par la direction.
  • Reflexion : Le terme parle de lui-même… Il s’agit des réunions du club.
  • Capitalisation : Le club doit avancer, notamment en capitalisant ses résultats, à l’issue de chaque réunion.
  • Partage : Le travail réalisé doit être diffusé dans l’entreprise. Que ce soit à travers une conférence, un article, une vidéo, etc… Les diffusions doivent être régulières.

Je tiens à faire remarquer que ces clubs peuvent être mondiaux à travers des outils web existants. Il serait interessant d’en determiner les types utiles (wiki ? blog ? Charlie ! 🙂 )

Justement, en parlant de Charlie, je suis toujours en cours de préparation de sondage pour définir qui sont les salariés 2.0. J’espère le lancer dans la semaine.

Publicités

2 réponses à “Le club des 5… innovateurs

  1. Menahema olive pierre

    j’adore club des 5 .j’ai lu plusieurs de ces livres et j’en rafolle

  2. Je suis fan du club des 5.Je pourrais me marier avec et j’en ai au moins 35
    numéros!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s